Affaire Houcine Arfa Elise A Rasolo porte plainte – Newsmada du 22 janvier 2018

0
26

Des questions préparées à l’avance et des journalistes triés sue le volet. La ministre de la justice malgache est sortie de son silence, hier à Faravohitra, et une plainte sera immédiatement déposée contre le détenu évadé, Houcine Arfa.

La conférence de presse devrait avoir eu lieu hier matin au ministère de la Justice à Faravohitra mais a été tout simplement reporté car apparemment beaucoup de journalistes  déjà au courant étaient en train de ejoindre les lieux.

E la fameuse déclaration tant attendue n’a été proncée qu’aux alentours de 18h hier. En fait, des sources auprès du ministère avaient indiqué que seuls quelques journalistes préalablement sélectionnés seront autorisés à franchir les portes de Faravohitra. C’est dire que la conférence de presse ne fut qu’une question de formalité car la ministre semblait vouloir éviter touts questions gênantes de la part des médias. D’ailleurs à entendre l’entrevue sur RNM, visiblement tout a été préparé à l’avance.

Plainte pour diffamation

Pour la ministre de la Justice, Houcine Arfa n’est qu’un mafieux “Ses déclarations ne sont que mensonge et diffamation et je suis surprise que les journalistes n’ont effectué aucune investigation, a-elle expliqué. De ce fait une plainte sera déposée par cette dernière contre Houcine Arfa.

“De quel droit un évadé de prison peut-il faire de telles déclarations et qui plus est cru par bon nombre de personnes ?” s’est elle interrogée. Pour la ministre, la question des 70.000 euros ne devrait même pas se poser ” Comment un prisonnier peut il approcher un directeur de cabinet et encore moins un ministre ?” Il y a une certaine incohérence”.

Elle explique que le condamné a fourni ses explications pour la simple raison qu’il a été embarrassé par le mandat d’arrêt inernational lancé par les autorités malgaches. D’autre part, la ministre nie toute maltraitance los de son incacération. D’après elle, le prisonnier aurait tenté de se suicider à deux reprises, ce qui l’a d’ailleurs amenée à signer l’ordre de transfert à l’hôpital. La ministre soutient ainsi que les agents pénitentiaires ont pris l’initiative de faire un détour et le médecin chef a profité de cette occasion. Une enquête est d’ailleurs ouverte et on attend les résultats.

Démission

Malgré la démission réclamée du ministre de la Justice, cette dernière ne l’envisage même pas ” Ces événements ne font que m’encourager dans mes fonctions. D’ailleurs, le président e la République et le chef du gouvernement m’ont accordé leur confiance” a-t-elle affirmé. Elle explique alors que certaines personnes sont influencées par la politique et souhaitent uniquement ternir l’image de la Justice malgache.

A note que le Syndicatds magistrats de Madagascar (SMM) souhaite la démission de la ministr, d’ailleurs, il a récemment déposé une demande d’ouvertue d’enquête auprès du Bianco. Néanmoins, la ministre a soutenu que l’affaire sera  en justic que ce soit à Madagascar ou en France “Nous faisons de notre mieux pour accélérer les choses” a-t-elle conclu, concenant le mandat d’arrêt international.

Sous cet angle, les répliques d’Houcine Arfa sont de nouveau à attendre

Rakoto
News mada

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here