Barons du HVM en prison – Parité homme-femme – La gazette DGI du 6 mars 2019

Parmi les ex-ténors du HVM en prison, ou sur le point d’y aller, il y a Hugues Ratsiferana, Mbola Rajaonah, Solonandrasana Mahafaly Olivier, Jean Eddy Maminirina, Henry Rabary-Njaka, et Claudine Razaimamonjy. Cette dernière, qui est la première personne à être incarcérée, est la seule femme, du moins pour le moment. Puisque la mode est à la parité homme-femme, il faut songer à rétablir l’inégalité de genre constatée au niveau de la distribution carcérale des anciens dirigeants et zélateurs du HVM. La logique voudrait que Voahangy Rajaonarimam-

pianina, Olivia Ratsiferana et Nirina Ravelohanitra viennent rejoindre Claudine Razaimamonjy pour parler couffins, tricots et recettes de cuisine. L’ex-Première Dame n’aura pas droit à la formule « bed & breakfast, TV à écran plat, spa, hammam, manucure et vue sur la mer » mais le fait qu’elle soit entourée par ses courtisanes lui fera oublier la laideur des lieux. La parité homme-femme sera respectée. Toutefois, cet équilibre des genres sera de courte durée car les portes du pénitencier vont encore s’ouvrir pour accueillir d’autres stars masculines déchues du HVM, notamment Matthieu Rajaonarimampianina Rakotoarimanana, Jean de Dieu Maharante, Neypatraiky Rakotomamonjy, Rivo Rakotovao, James Andrianalisoa, Paul Rabary, Johnfringe Bekasy, Hervé Rabehatriniony, Jean Max Rakotomamonjy, Jaobarison Randrianarivony, Jean Pierre Laisoa, Riana Andriamandavy VII, Ulrich Andriantiana, Briand Andrianirina, Ralava Beboarimisa et les frères jumeaux Raobelina. Pour renforcer l’équipe féminine qui restera en nombre inférieur, il faudra encore accueillir d’autres amazones, notamment Fanirisoa Ernaivo, Nicole Andrianarivoson et Herisoa Razanadrakoto, sachant que les deux dernières comptent chacune pour deux en raison de leur surpoids. Une ultime question légitime se pose : quelle personnalité va pouvoir apporter des oranges à toutes ces femmes en prison ? Certains diront Onitiana Realy. Pour l’instant, elle est très occupée à la mise en place de sa nouvelle télévision privée, mais étant donné qu’il s’agit d’une prise d’avantage injustifié passible de poursuites pénales, l’ancienne ministre risque de retrouver son mari derrière les barreaux.

Ranary et PN

 

Les factures établies par la société EMERGENT NETWORK sur la base des produits de marque CISCO sont réputées fausses d'après la Cour d'appel d'Antananarivo

2016
13/05/2016

Ne se contentant pas de violer l’article 2 de la loi sur la concurrence, la cour d’appel d’Antananarivo a également dénaturer l’attestation CISCO produite par RANARISON Tsilavo NEXTHOPE

Ne se contentant pas de violer l’article 2 de la loi sur la concurrence, la cour d’appel d’Antananarivo a également dénaturer l’attestation CISCO produite par RANARISON Tsilavo NEXTHOPE

Art. 2. — Toute personne peut librement exercer toute activité, tout commerce et toute industrie, sous réserve du respect des conditions prescrites par les dispositions législatives et réglementaires. Loi 2005-020 du 17 octobre 2005 sur la concurrence L’article 2 de la loi sur la concurrence à Madagascar est clair sur la liberté de commerce dans le […]

13/05/2016

L’arrêt rendu par RANDRIARIMALALA Herinavalona de la Cour d’appel a dénaturé un écrit clair et a violé l’article 2 de la loi sur la concurrence à Madagascar

L’arrêt rendu par RANDRIARIMALALA Herinavalona de la Cour d’appel a dénaturé un écrit clair et a violé l’article 2 de la loi sur la concurrence à Madagascar

Dans les attendus de l’arrêt de la Cour d’appel d’Antananarivo du 13 mai 216, il a été dit : Sur l’action publique: Attendu que le prévenu est envoyé devant le tribunal correctionnel pour répondre aux infractions d’abus des biens sociaux et de faux et usage de faux en écriture de commerce ; Attendu que le […]

13/05/2016

RANDRIARIMALALA Herinavalona a attribué 428.492 euros d’intérêts civils à RANARISON Tsilavo, simple associé, sans aucune explication

RANDRIARIMALALA Herinavalona a attribué 428.492 euros d’intérêts civils à RANARISON Tsilavo, simple associé, sans aucune explication

Comment se fait il que la Cour d’appel attribue 428.492 euros alors que RANARISON Tsilavo n’a que 20 % des parts de la société CONNECTIC et le montant du supposé abus des biens sociaux est de 1.061.040 euros ? D’autant plus que RANARISON Tsilavo NEXTHOPE n’a aucun droit sur les dommages intérêts puisque c’est la […]

13/05/2016

RANDRIARIMALALA Herinavalona qui a présidé la Cour d’appel n’a pas tenu compte des bons de commande de produits CISCO signés par RANARISON Tsilavo pour la la société CONNECTIC livrés par EMERGENT

RANDRIARIMALALA Herinavalona qui a présidé la Cour d’appel n’a pas tenu compte des bons de commande de produits CISCO signés par RANARISON Tsilavo pour la la société CONNECTIC livrés par EMERGENT

Les bons de commandes ont été signés par RANARISON Tsilavo   Bons de commande de la société EMERGENT signés par RANARISON Tsilavo publié par infos3     Articles similaires

13/05/2016

RANDRIARIMALALA Herinavalona qui a présidé la Cour d’appel n’a pas tenu compte des factures de produits CISCO livrés à la société CONNECTIC par EMERGENT

RANDRIARIMALALA Herinavalona qui a présidé la Cour d’appel n’a pas tenu compte des factures de produits CISCO livrés à la société CONNECTIC par EMERGENT

  RANARISON tsilavo, détail de la facturation WESTCON 2011 des produits CISCO à EMERGENT publié par infos3   Articles similaires

2015
20/07/2015

C’est un mensonge de dire qu’une entreprise qui n’est membre du CISCO Channel ne peut pas distribuer des produits CISCO à Madagascar

C’est un mensonge de dire qu’une entreprise qui n’est membre du CISCO Channel ne peut pas distribuer des produits CISCO à Madagascar

C’est ce que RANARISON Tsilavo NEXTHOPE a véhiculé dans sa plainte avec demande d’arrestation en s’appuyant sur une attestation en langue anglaise de la société CISCO du 26 novembre 2013. Mais en regardant de près cette supposée attestation de la société CISCO produite par RANARISON Tsilavo, on ne retrouve nulle part que la  société EMERGENT […]

19/07/2015

La plainte pour abus de biens sociaux de RANARISON Tsilavo NEXTHOPE simple associé est irrecevable

La plainte pour abus de biens sociaux de RANARISON Tsilavo NEXTHOPE simple associé est irrecevable

C’est la société CONNECTIC qui est la victime d’un éventuel abus de biens sociaux et non les associés. L’article 6 du code de procédure pénale malgache ainsi que l’article 181 de la loi 2003-036 qui régit les sociétés commerciales à Madagascar. La victime directe et personnelle du préjudice est la société CONNECTIC. Article 6 – […]

2014
20/10/2014

Sur le site web de la société CISCO c’est écrit que le matériel CISCO peut être revendu librement

Sur le site web de la société CISCO c’est écrit que le matériel CISCO peut être revendu librement

Si vous souhaitez acheter du matériel Cisco, de nombreuses options s’offrent à vous. Vous pouvez acheter du matériel directement auprès de Cisco ou auprès des revendeurs certifiés Cisco. Vous avez également le choix entre du matériel nouveau ou d’occasion. Le matériel Cisco peut être revendu ou loué librement.  https://www.cisco.com/c/fr_ca/products/warranty-listing/hw-sw-relicensing-program-fr.html Alors que RANARISON Tsilavo NEXTHOPE commence […]

2005
17/10/2005

Toute personne peut exercer toute activité, tout commerce d’après l’article 2 du code de concurrence à Madagascar

Toute personne peut exercer toute activité, tout commerce d’après l’article 2 du code de concurrence à Madagascar

Art. 2. — Toute personne peut librement exercer toute activité, tout commerce et toute industrie, sous réserve du respect des conditions prescrites par les dispositions législatives et réglementaires. Loi 2005-020 du 17 octobre 2005 sur la concurrence à Madagascar   Si vous souhaitez acheter du matériel Cisco, de nombreuses options s’offrent à vous. Vous pouvez […]