Corruption à Madagascar – Dénoncer un magistrat corrompu encore loin d’être évidente ? Lagazette DGI du 29 juillet 2019

Les cas de corruption demeurent encore un problème au niveau des juridictions malgaches. La lutte contre ce fléau a déjà été engagée depuis des années, mais les résultats sont encore loin d’être satisfaisant. Pour cause, une véritable impunité règne, que ce soit au niveau du corps de la magistrature ou des autres acteurs du service public de la justice. Des justiciables continuent de se plaindre. Or, dans la plupart des cas, ce sont toujours les mêmes réponses qu’on donne à ces victimes : ‘’Ceux qui ne sont pas satisfaits de la décision n’ont qu’à exercer les voies de recours’’. Mais là encore, qui peut garantir qu’il n’y aura pas encore corruption en appel. C’est la confiance même des justiciables en la justice qui se perd en raison de ces décisions suspectes. Pourtant, une simple suspicion de corruption ne suffira certainement pas à entamer une procédure pour corruption. Autant de difficultés qui doivent être reconsidérées à l’heure actuelle. Les simples suspicions de corruption ne doivent plus être négligées. La bonne administration de la justice le requiert. Les responsables doivent chercher par tout moyen à faciliter la doléance de ceux qui pensent être victimes de corruption. Autrement, c’est toujours la réputation de la justice malgache qui sera souillée par le fait de quelques-uns.

Ranaivo

Désolé, vous n'avez encore ajouté aucune histoire