Madagascar. Après une évasion spectaculaire, un Français (Houcine Arfa)condamné à trois ans de prison en appel – Ouest France du 14 avril 2018

0
50

Un ressortissant Français condamné à Madagascar à trois ans de prison, et qui s’était évadé en décembre dernier, a vu sa peine confirmée en appel ce vendredi.

Un Français qui s’était spectaculairement évadé de prison fin décembre à Madagascar a vu sa peine de trois ans de prison pour extorsion de fonds confirmée en appel ce vendredi à Antananarivo.

Houcine Arfa, ancien conseiller en sécurité du président malgache Hery Rajaonarimampianina, avait été condamné fin 2017 à trois ans de prison, notamment pour usurpation de fonction, extorsion de fonds, tentative d’enlèvement et association de malfaiteurs.

Alors qu’il purgeait sa peine, il avait pris la fuite le 28 décembre dernier, une affaire qui a créé des remous sur la Grande Ile.

Il avait rejoint Mayotte en pirogue

Le Français avait profité d’une visite à l’hôpital à Antananarivo pour s’évader. Il avait ensuite réussi à quitter le territoire malgache en pirogue et avait rejoint l’île française de Mayotte après une quinzaine d’heures passées en mer. Il avait fait appel de sa condamnation.

« L’appel est déclaré infondé et la décision en première instance confirmée dans son intégralité », ont annoncé vendredi les juges du tribunal d’Anosy à Antananarivo.

Lors de son procès en appel par contumace en mars, trois entrepreneurs d’une même famille malgache avaient affirmé avoir été victimes d’une tentative de kidnapping organisée par Houcine Arfa et d’une tromperie de sa part, lors d’une commande de matériel électronique pour le compte de la présidence.

Houcine Arfa a toujours nié les faits qui lui sont reprochés et dénoncé une « mascarade »destinée à le faire taire. Il affirme avoir été informé, pendant son séjour malgache, de crimes et délits impliquant l’entourage présidentiel qui l’a, selon lui, fait emprisonner pour qu’il garde le silence.

M. Arfa a également accusé la ministre malgache de la Justice, Elise Alexandrine Rasolo, et la procureure d’Antananarivo, Odette Balsam Razafinoelisoa, d’avoir touché des pots-de-vin pour permettre son évasion. La ministre a porté plainte pour diffamation devant le tribunal correctionnel de Paris contre le Français.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here