Madagascar – Attaque sur un magistrat à Fianarantsoa – La vérité du 17 avril 2018

0
131

La responsabilité de l’Etat central mise à l’index

Dans un bref communiqué sur les réseaux sociaux hier, le Syndicat des magistrats de Madagascar a réagi à l’attaque subie par un magistrat dans la nuit de samedi à dimanche dernier à Fianarantsoa. Une missive dans laquelle le SMM met les dirigeants devant leur responsabilité. « Toutes les lois, y compris la Constitution, disposent de tout ce qu’il doit être fait pour protéger les magistrats et leurs familles. Cependant, les dirigeants qui se sont succédé ont toujours comparé les magistrats à de simples fonctionnaires constitutionnels. Tant et si bien que toutes les revendications du SMM sont remises à plus tard et ajournées comme celle des simples fonctionnaires. Les magistrats sont les seuls fonctionnaires à disposer de plusieurs articles dans la Constitution leur concernant. Nous rappelons que la valeur des magistrats et leur protection dans l’exercice de leur fonction et  de leur indépendance », peut-on ainsi lire dans la communiqué. Notons qu’un vice-président du tribunal de première instance de Fianarantsoa a été la cible d’une attaque à son domicile. Plus  d’une vingtaine d’individus armés auraient fait irruption au domicile de ce juge pour effectuer une « vengeance » selon les termes qui circulent au sein de la magistrature. La victime a été  touchée d’une balle en pleine tête. Le magistrat a subi une évacuation sanitaire vers Antananarivo où il a reçu les soins nécessaires dans un établissement hospitalier. Sa vie ne serait pas en danger, selon un communiqué du ministère de la Justice.

L.R

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here