Madagascar, des villageois tuent trois policiers effectuant une enquête – L’expressmada du 25 octobre 2018

Une perquisition se termine mal pour trois agents du ministère de la Sécurité publique qui officiaient à Toamasina. Des villageois du fokontany d’Ambodimanga, dans la commune d’Ambatoharanana, district de Fénérive-Est, les ont roués de coups pendant qu’ils effectuaient leur mission dans ce village, hier. Les inspecteurs de police Brillant, Hajarinofy Andrianasolo Andriamahefantsoa, Fidèle Abdi Be-Jacques n’en sont pas sortis vivants. « Ces habitants les auraient pris pour des voleurs car il y a deux semaines, des bandits ont attaqué ce village. Ils ont alors pensé qu’il s’agissait, encore, d’un acte de banditisme. Ils se sont alors permis de les passer à tabac, malgré le fait qu’ils aient présenté des documents légaux », rapporte une source auprès de la Police nationale.

Cette scène macabre s’est produite en plein jour. Les victimes, des agents de la police économique à Toamasina, débarquent dans ce petit village à 15 kilomètres du chef lieu du district, hier matin, avec un mandat de perquisition du Tribunal de Toamasina, un ordre de mission de leur supérieur, et leur carte professionnelle. Ces policiers devaient fouiller le domicile d’un individu soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vol de vanille de 50 kilos, pour rechercher des éléments de preuve. Une foule s’est jetée sur eux pour les tabasser avec des bâtons. En tenue civile et non armés, ils n’ont pu ni se protéger ni défier cette foule nourrie par un seul objectif, celui de les tuer.

Arrestation massive

Résultat : ces inspecteurs de police succombent à plusieurs blessures sur leur corps. « Vers 10 heures, le commissariat de Police à Fénérive-Est est informé de la mésaventure de ces hommes. Vers midi, leur décès est déclaré », informe une source auprès de la gendarmerie nationale. Un quatrième agent qui faisait partie de cette équipe, aurait pu échapper à cet acte gratuit en s’enfuyant, selon cette dernière source.

Ces agents ont été attaqués sur le chemin de retour, selon la version du ministère de la Sécurité publique. « Ils ont pu terminer leur mission et faire le rapport à leurs supérieurs », précise un communiqué du ministère, lu sur le plateau du journal de la chaîne Televiziona Malagasy, en version malgache.

La Police nationale et la Gendarmerie nationale ont récupéré les corps des victimes, hier. Elles n’ont pas encore procédé à une arrestation. Mais cela ne devrait pas tarder. « Ce sera une arrestation massive. Même le chef fokontany ne pourra y échapper car il a été informé de cette mission et a omis d’informer et de rassurer la population », rajoute la source auprès de la Police nationale. Le ministère de la Sécurité publique invite les responsables à être calmes devant cette vindicte populaire, et présente ses condoléances aux familles des victimes.

Les villageois du fokotany d’Ambodimanga, district de Fénérive-Est, responsable de cette vindicte.

Miangaly Ralitera

 

Solo a été mis en détention préventive de suite pendant 5 mois pour n'être libéré qu'au prononcé du jugement le 15 décembre 2015

2015
15/12/2015

C’est en détention que Solo a su qu’il est condamné à 2 ans de prison avec sursis et doit régler 428.492 euros d’intérêts civils à RANARISON Tsilavo NEXTHOPE

C’est en détention que Solo a su qu’il est condamné à 2 ans de prison avec sursis et doit régler 428.492 euros d’intérêts civils à RANARISON Tsilavo NEXTHOPE

SUR L’ACTION PUBLIQUE Il résulte de preuve suffisante contre le prévenu A Solo-Niaina d’avoir commis le délit d’abus de confiance à lui reprocher : Qu’il échet de le déclarer coupable. Attendu cependant qu’étant délinquant primaire, le prévenu peut bénéficier des dispositions bienveillantes des articles 569 et suivants du code de procédure pénal Jugement rendu par […]

29/07/2015

Solo est mis en détention préventive à la prison d’Antanimora une dizaine de jours après le dépôt de plainte de RANARISON Tsilavo NEXTHOPE, simple associé de CONNECTIC

Solo est mis en détention préventive à la prison d’Antanimora une dizaine de jours après le dépôt de plainte de RANARISON Tsilavo NEXTHOPE, simple associé de CONNECTIC

Le 29 juillet 2015, après un simulacre d’interrogatoire au palais de justice d’Anosy, Solo a été mis en détention préventive et n’être libéré qu’au prononcé du jugement le 15 décembre 2015. RANARISON Tsilavo NEXTHOPE a déposé une plainte avec demande d’arrestation le 20 juillet 2015 pour une affaire d’abus de biens sociaux s’élevant à 1.047.060 […]

22/07/2015

Confirmation de la plainte de RANARISON Tsilavo à la police dès la troisième journée du dépôt de plainte

Confirmation de la plainte de RANARISON Tsilavo à la police dès la troisième journée du dépôt de plainte

Articles similaires

21/07/2015

Le Procureur général fait de suite un Soit Transmis à la police au lieu de transmettre la plainte au Procureur de la République

Le Procureur général fait de suite un Soit Transmis à la police au lieu de transmettre la plainte au Procureur de la République

Malgré sa charge de travail et son expérience, le Procureur général a géré le dossier en faisant un Soit Transmis à la police pour enquête. Le Procureur général a violé la loi mais dans son arrêt du 25 mars 2017, la cour de cassation malgache accepte que le Procureur général intervient dans l’instruction car il […]

20/07/2015

RANARISON Tsilavo NEXTHOPE, simple associé, dépose une plainte une plainte pour abus des biens sociaux chez le Procureur général au lieu du Procureur de la République

RANARISON Tsilavo NEXTHOPE, simple associé, dépose une plainte une plainte pour abus des biens sociaux chez le Procureur général au lieu du Procureur de la République

D’après l’article 6 du code de de procédure pénale malgache, la plainte d’un associé est irrecevable. La plainte a été déposée auprès du Procureur Général près de la Cour d’Appel (PGCA) d’Antananarivo qui l’a traité immédiatement alors que le code de procédure pénale définit le Procureur de la République comme autorité de poursuite   RANARISON […]

19/07/2015

La plainte pour abus de biens sociaux de RANARISON Tsilavo NEXTHOPE simple associé est irrecevable

La plainte pour abus de biens sociaux de RANARISON Tsilavo NEXTHOPE simple associé est irrecevable

C’est la société CONNECTIC qui est la victime d’un éventuel abus de biens sociaux et non les associés. L’article 6 du code de procédure pénale malgache ainsi que l’article 181 de la loi 2003-036 qui régit les sociétés commerciales à Madagascar. La victime directe et personnelle du préjudice est la société CONNECTIC. Article 6 – […]