Madagascar – FIVMPAMA « Préservons l’économie et les entreprises ! » – midi madagasikara du 19 mai 2018

0
122

Dans le cadre de la résolution de la crise politique actuelle, le FIVMPAMA ou le Groupement du Patronat Malagasy réitère l’appel au dialogue entre toutes les parties prenantes qui a été déjà fait par son président national, Erick Rajaonary dernièrement. Et il faut établir un dialogue dans le calme et avec un respect mutuel. En effet, la libre expression des opinions est un droit fondamental qu’il convient d’appliquer dans le cadre des normes démocratiques, et dans un climat de paix sociale. Par contre, l’économie nationale doit pouvoir continuer à tourner sans entrave, et ce, afin d’éviter des répercussions graves non seulement sur les entreprises membres du FIVMPAMA, mais aussi au niveau du secteur privé en général, sans oublier les travailleurs, a-t-on évoqué. « Préservons ainsi l’économie et les entreprises ! », selon ce groupement.

Corruption. Dans la foulée, de nombreux entrepreneurs qui sont déjà victimes, ont avisé le FIVMPAMA sur la confirmation du retour des pratiques isolées de corruption au niveau de certains services publics profitant de la grève. Le climat d’incertitude fait également planer le doute sur la finalisation de certains dossiers de financement ou d’investissement. Face à cette situation, le groupement du Patronat Malagasy fait appel à toutes les parties prenantes et à tous les citoyens de bonne volonté, pour que chacun fasse des efforts pour préserver les activités économiques. La garantie du fonctionnement régulier des services publics ayant des relations directes avec le secteur économique ou du moins la mise en place d’un service minimum s’impose ainsi, selon toujours les explications du FIVMPAMA. Parmi lesquels, on peut citer entre autres, les services des Douanes, des Impôts et des Domaines.

Navalona R.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here