Madagascar Houcine Arfa, Ostrom Wehns, brigade criminelle, le défecateur , Madagascar Matin du 16 mars 2018

0
132

Après avoir été pointé du doigt dans l’affaire Houcine Arfa, il fallait que cette affaire soit arrivée pour que, enfin la Direction générale de la Police prend acte de son comportement dangeeux ! Effectivement, ce qui s’est passé dimanche soir ne reflète pas le grade sur l’épaule du “numéo un” de la Bigade criminelle (Bc).

Comme à son habitude, le commissaire, après son service, était sorti pour faire un “after work” avec ses copains et copines, une qoirée qui afini mal pour le commissaire lequel, selons nos sources, a jeté ses excréments sur une voiture d’un diplomate.

La scène serait passée du coté de Soavimasoandro, en pleine ville. Offensé par l’attitude du désormais “numéro un” de la BC, la Direction générale de la Police a suspendu Ostrom de ses fonctions.

 

Contradictions

De son côté, la procureure tient des déclarations contradictoires. Dans une première version, Odette Razafimelisoa explique que le détenua tenté de la soudoyer, à trois reprises.

« C’est le commissaire de la brigade criminelle [Ostrom Whens] qui est témoin de cela et c’est pourquoi j’ai dit que je ne pouvais pas faire ça, que je n’avais pas besoin de ce qu’il me proposait », a-t-elle déclaré.

Néanmoins, lorsque nous avons rappelé la procureure avant la publication de cet article, cette dernière a avancé une toute autre version. « Je ne dis pas qu’il [Houcine Arfa] m’a proposé de l’argent mais je dis qu’il m’a envoyé trois fois le chef de la brigade criminelle », a-t-elle affirmé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here