Madagascar – L’affaire Pcgs (Procureur général de la Cour suprême) – Madagascar matin du 9 mars 2018

0
61

 

Le Conseil des ministres d 31 mars a abrogé le Pgcs, Ranary Rakotonavalona Robertson. Une abrogation inattendue par le monde de la Justice. Une abrogation contestée par le concerné. Mardi dernier, les avocats du désormais ancien Pgcs ont déposé une requête auprès du Conseil d’Etat, demandant l’annulation et la suspension dudit décret : « il y a violation flagrante de la règle de parallélisme des formes, donc on a fait recours au Conseil d’Etat pour suspendre ce décret. Dans la loi organique 204-036, l’article 188 stipule que le Conseil d’Etat doit statuer sur notre requête dans le délai de trois jours. Et aussi, dans l’article 3 de cette même loi, la nomination du Pgcs passe par un décret en Conseil des ministres sur proposition du ministre de la Justice après consultation du Conseil supérieur de la Magistrature (Csm) ». L’abrogation intervient juste le lendemain de la réunion du Conseil  supérieur de la magistrature où selon le Smm, Ranary Rakotonavalona Robertson a été partant pour que l’on aborde l’affaire de corruption sur laquelle la ministre est mêlée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here