Nous allons intensifier le suivi et le contrôle du travail des magistrats dit le Ministre de la Justice, RANDRIANASOLO Jacques – Expressmada du 13 février 2013

0
52

Il y a toujours des mesures annoncées, mais qu’en est-il des sanctions?

On me connaît comme ayant été sans état d’âme lorsque  j’étais  directeur  de  l’inspection judiciaire. J’ai traduit plusieurs magistrats devant  le  conseil  de  discipline.  Nous  allons intensifier le suivi et le  contrôle  du travail  des  magistrats.  Un budget  est  même  prévu  pour cela. À l’heure où nous parlons, par exemple, quatre inspecteurs ont été envoyés à Ambatondrazaka, suite à des doléances. Celui qui en fait l’objet a  été  écarté  du  service concerné.  On ne peut plus accepter  les  laxismes  dans  le monde judiciaire.

Pourrait-on s’attendre à des sanctions judiciaires et non pas seulement disciplinaires ou administratives ?

Si des abus, des faits de corruption et des infractions sont constatés et prouvés, il y aura des poursuites pénales et des sanctions administratives. Peu de gens le savent, mais il y a des gens qui ont déjà été sanctionnés. Il y en a qui ont fait l’objet de poursuite pénale et condamné. S’adonner à la corruption, du reste, est une circonstance  aggravante  pour  le  magistrat  qui  connaît  la  loi  et  qui  la  transgresse délibérément. Je serais sans état d’âme sur ce sujet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here