Houcine Arfa la ministre de la justice reconnait la délicatesse de sa démarche la verité du 23 février 2018

0
99

L’affaire Houcine Arfa, l’ex-formateur de la garde présidentielle et en fuite en Hexagone, est un os pour la ministre de la justice. Chaque fois que l’occasion se présente, tel a été le cas hier, la presse ne la lâche point. S’estimant être vicime de diffamation de la part du franco-algérien, le garde des sceaux Elise Alexandine Rasolo, passe à la contre-offensive. Comme une autre personnalité au sein de la justice également éclaboussée par le fugitif, la ministre a porté plainte contre le concerné. Interrogée alors par les médias concernant l’évolution de l’affaire désormais baptisé « Arfagate », la ministre en cause a reconnu sa délicatesse,  » Note démarche suit son cous. Il est vrai que ça n’a pas été facile.Mais croyez-moi, vous serez bientôt informés sur son aboutissement », a-t-elle précisé. Rappelons qu’il y adonc des plaintes mutuelles. Depuis son refuge en France, le détracteur de la dame a annoncé son intention de poursuivre en justices 8 personnalités malagasy, toutes soupçonnées de corruption afin de l’aide à s’évader.

Depuis, l’affaire se complexifie. A part cette ambiance délétère où l’opinion s’attend à voir des dommages collatéraux, un procès en appel attend également le commando fuyard au Tribunal d’Anosy le 9 mars prochain. Cette fois, ce denier est entraîné pour affaire de kidnapping et d’extorsion de fonds. Affaire à suivre.

FR

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here