Passation du Responsable Bianco de la région Analamanga – TV Plus du 2 mars 2019

 

Nanamafy ny teo anivon’ny Bianco fa mbola hitohy ny fanadihadihana rehetra manoloana an’ireo tranga na tsy fanarahan-dalàna izay efa nisamborana olona teto amin’ny firenena tato ho ato. Azo lazaina fa manomboka ny ezaka eo amin’ny ady amin’ny kolikoly amin’izao fotoana izao saingy mbola tsy mahafa-po anefa ny vokatra azo hoy hatrany ny Bianco. Nahitana fihenana ihany koa ny tahan’iroe fitoriana na ny doléance tonga eny anivon’ny biraon’ny Bianco ary nihatsara ny votoatin’ny fitarainana tato ho ato.

Narindra Tiana, Rivo Randrianarijaona.

Taorian’ny fitoriana voaray sy ny fanadihadihana nataon’ny teo anivon’ny Bianco ka nampiakarana ny raharaha teny anivon’ny fitsarana miady amin’ny kolikoly no nahafahana nanao ny fisamborana maromaro izay mitranga tato ho ato. Ireo izay voaroiroy ho isan’ny nanao kolikoly no voasambotra tamin’izany. Nanamafy arak’izany ny Bianco fa mbola mitohy hatrany ny fanadihadihana ataon’izy ireo manoloana ity raharaha ity ary mety mbola maro ireo olona hohadihadihana ao anatin’izany. Tsy anjaran’ny Bianco intsony kosa anefa no manara-maso ny momba ireo raharaha ireo rehefa tafiakatra eny anivon’ny fitsarana misahana ny ady amin’ny kolikoly na ny Pac. Efa hita taratra fa mandroso ary misy fihatsarana ny ady amin’ny kolikoly eto amin’ny firenena raha ny hita saingy mbola tsy mahafam-po ny vokatra azo raha ny fanazavana.

Mandroso ny ady amin’ny kolikoly satria efa miha-maro ireo olom-pirenena no efa manda sy tsy manaiky an’izany fanaovana kolikoly izany. Raha ny vokatra indray dia hitako hoe mbola tsy dia tena mahafa-po satria iarahantsika mahalala raha nivoaka teo ny IPC farany teo an, dia mbola ambany dia ambany isika eto Madagasikara, iznay hoe mbola ambony be ny tahan’ny kolikoly eto. Raha hiteny sy hilaza fotsiny aho ohatra ny raharaha Ramatoa Razaimamonjy, ny resaka ohatra hoe ny resaka croix rouge, ny resaka ohatra hoe resaka bois de rose; betsaka ny raharaha mafana teto ary mbola betsaka ny ho avy eto satria amin’izao ezaky ny fanjakana izao mino aho fa tsy hisalasala ny olona hitaraina na hampita ny vaovao mahakasika an’ireto fandikan-dalàna goavana ireto.

Isan’ireo nahitana fihenana ihany koa ny sehatry ny fitoriana sy ny fitarainana voarain’ny Bianco na ny fitarainana amin’izao ary, hita fa nihatsara kosa ny votoatin’ireo fitoriana rehetra voaray. Notanterahina androany ny fampindram-pahefana teo amin’ny Talem-paritry ny Bianco teo Antananarivo teo aloha sy ny talem-paritra vaovao.

 

RANARISON Tsilavo NEXTHOPE, obtient 428.492 euros dans un jugement du Tribunal correctionnel qui se contente de dire qu'il résulte de preuve suffisante donc sans aucune motivation

2015
15/12/2015

Avec un jugement SANS MOTIVATION « Il résulte preuve suffisante » du tribunal correctionnel d’Antananarivo du 15 décembre 2015, présidé par RAMBELO Volatsinana,

Avec un jugement SANS MOTIVATION « Il résulte preuve suffisante » du tribunal correctionnel d’Antananarivo du 15 décembre 2015, présidé par RAMBELO Volatsinana,

SUR L’ACTION PUBLIQUE Il résulte de preuve suffisante contre le prévenu A Solo-Niaina d’avoir commis le délit d’abus de confiance à lui reprocher : Qu’il échet de le déclarer coupable. Attendu cependant qu’étant délinquant primaire, le prévenu peut bénéficier des dispositions bienveillantes des articles 569 et suivants du code de procédure pénal Jugement rendu par […]

14/12/2015

L’arrêt du tribunal correctionnel d’Antananarivo du 15 décembre 2015 qui est sans motivation viole la loi malgache

Le jugement du tribunal correctionnel d’Antananarivo du 15 décembre 2015 ne prend même pas la peine de motiver sa décision pour déclarer coupable Solo. Qu’est ce que ça veut dire : «  Il résulte de preuve suffisante contre le prévenu  » ? Alors qu’il n’y a aucune explication pour expliquer cette preuve suffisante. Le magistrat […]

13/12/2015

Rester attentif et avoir à l’esprit que l’insuffisance des motifs constitue un motif de cassation d’après Harimisa Norovololona, facilitateur

Rester attentif et avoir à l’esprit que l’insuffisance des motifs constitue un motif de cassation d’après Harimisa Norovololona, facilitateur

Sur la rédaction des jugements Le facilitateur a partagé son expérience (de 32 ans au sein de la magistrature malgache) sur ses constats et préconisé les bonnes pratiques suivantes : Rédiger les décisions en de termes simples mais avec une motivation. Cette dernière pourrait ne faire que 3 phrases Rester attentif et avoir à l’esprit […]

13/12/2015

HARIMISA Noro Vololona sur la rédaction des jugements : Rédiger les décisions de justice en de termes simples mais avec une motivation de 3 phrases

HARIMISA Noro Vololona sur la rédaction des jugements : Rédiger les décisions de justice en de termes simples mais avec une motivation de 3 phrases

Les enjeux de la motivation d’une décision sont cruciaux. Moralement la motivation est censée garantir de l’arbitraire, mais ses vertus sont aussi d’ordre rationnel, intellectuel, car motiver sa décision impose à celui qui la prend la rigueur d’un raisonnement, la pertinence de motifs dont il doit pouvoir rendre compte. Le cas échéant, la motivation donnera […]

12/12/2015

la motivation d’un arrêt du Tribunal doit faire apparaître de façon claire et non équivoque le raisonnement de celui-ci par Pierre Arhel, docteur en droit

  Après avoir rappelé que la motivation d’un arrêt du Tribunal doit faire apparaître de façon claire et non équivoque le raisonnement de celui-ci, de manière à permettre aux intéressés de connaître les justifications de la décision prise et à la Cour d’exercer son contrôle juridictionnel, la Cour constate que ces exigences ne sont pas satisfaites en […]

12/12/2015

La motivation des décisions de justice en France par Alain LACABARATS Président de chambre à la Cour de cassation française

La motivation des décisions judiciaires est un exigence fondamentale du droit au procès équitable, qui ne peut se satisfaire d’un système où l’action du juge relèverait d’un pouvoir discrétionnaire et de l’arbitraire. La motivation a d’abord une fonction pédagogique : elle donne une explication de la décision et doit démontrer l’impartialité de la juridiction. C’est […]

12/12/2015

La demande parait juste et bien fondée n’est pas une motivation d’après la Cour de cassation , pourvoi 75-12602 du 26 octobre 1976

Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du mardi 26 octobre 1976 N° de pourvoi: 75-12602 SUR LE MOYEN UNIQUE PRIS EN SA PREMIERE BRANCHE : VU L’ARTICLE 102 DU DECRET DU 20 JUILLET 1972, APPLICABLE EN LA CAUSE ; ATTENDU QUE POUR CONDAMNER SALVAN AU PAIEMENT D’UNE SOMME DE 1500,80 FRANCS A LA SOCIETE […]