En appel, il n’est plus question que d’insulte. La plainte pour coup et blessure a disparu

    L’arrêt en appel n’évoque plus les coups et blessures  sur ladite magistrate mais seulement les insultes envers un membre d’une personne détentrice d’autorité.

    Ce qui démontre que les marques des coups et blessures ont été inventées de toute pièce.